une caméra magnifique pour le prochain iPohne

Le prochain iPhone 14 d’Apple ainsi que la Watch Series 8 pourraient enfin prendre en charge les connexions par satellite. Selon les rumeurs, cette fonction était déjà attendue pour l’iPhone 13 de l’année dernière. Il semble désormais que la série d’iPhone Apple de cette année sera dotée de cette fonction – c’est du moins ce qu’affirme l’analyste Mark Gurman.

L’iPhone 14 d’Apple pourrait bénéficier de la prise en charge des connexions par satellite.
Cette fonction sera utilisée pour l’envoi d’alertes et de notifications d’urgence aux et par les autorités.
En raison d’une caméra plus grande, l’écran de l’iPhone 14 Pro pourrait également être plus rond.
Logo NextPit blanc sur fond transparent

Selon le rapport, Apple travaille déjà en collaboration avec le fournisseur de services par satellite Globalstar. Si c’est le cas, Apple utilisera les réseaux satellites de Globalstar dans le monde entier pour envoyer des alertes d’urgence aux autorités directement depuis l’iPhone 14 ou l’Apple Watch Series 8. Votre appareil serait alors en mesure d’envoyer votre position aux forces de l’ordre dans une situation d’urgence, sans qu’une connexion mobile soit nécessaire.


Il est certain que l’iPhone 14 et la Watch Series 8 n’utiliseraient la fonction satellite que pour le suivi à distance de la position de l’utilisateur, et non comme alternative à la connectivité mobile. Par rapport aux appareils satellitaires, le besoin de matériel encombrant tel que des modems dans un smartphone ou une smartwatch n’a pas de sens. Bien entendu, cette fonction de connectivité par satellite nécessite une puce spécifique pour fonctionner, de sorte que les modèles actuels d’iPhone ou de Watch ne sont pas pris en charge.

Écran de l'Apple iPhone 14 Pro
L'Apple iPhone 14 Pro aura probablement un écran avec des coins plus arrondis pour accueillir le capteur plus grand à l'arrière
Écran de l’Apple iPhone 14 Pro
L’Apple iPhone 14 Pro aura probablement un écran avec des coins plus arrondis pour accueillir le capteur plus grand à l’arrière


L’iPhone 14 Pro aura un écran plus arrondi.

Outre l’écran Punch Hole, on s’attend à ce que l’ensemble de la gamme iPhone 14 bénéficie de la plus grande mise à niveau de la caméra selfie depuis de nombreuses années. La firme de Cupertino pourrait enfin utiliser un objectif à mise au point automatique, contrairement à l’objectif à mise au point fixe des appareils actuels de l’iPhone 13. En ce qui concerne la qualité d’image, la taille du capteur pourrait également subir une augmentation du nombre de mégapixels.

J’avais déjà des doutes sur cette fonctionnalité l’année dernière et cela n’a pas changé. Ne serait-ce qu’en raison de l’énergie nécessaire, je n’y crois pas vraiment, surtout dans l’Apple Watch.

Pour ce qui est de l’écran plus rond, je suis curieux de voir… Je trouve que les courbes des iPhone 12 et 13 de 6.1 pouces sont déjà assez grandes, et ça, avec des courbes encore plus grandes ?
Mais vu l’attention qu’Apple porte aux détails, c’est probablement « nécessaire ». Je me suis déjà un peu demandé comment le 13 Pro avait vraiment été approuvé par Apple. Car la bosse de l’appareil photo sur le 6.1″ n’a pas la même forme arrondie que le boîtier – ce à quoi Apple veille avec précision sur tous les autres iPhone sans exception.

Bien entendu, cela dépend du moment où la fonctionnalité est utilisée. Si elle n’est qu’à la demande sur la Watch, par exemple en cas de détection d’une chute, la consommation d’énergie est négligeable. Mais bien sûr, en cas de réception en mode veille, c’est une autre histoire.

En fait, le moment et la fréquence d’utilisation n’ont aucune importance. Nous parlons ici d’une liaison directe active avec un ou plusieurs satellites. Je me demande si un appareil aussi minuscule (en comparaison) qu’une smartwatch ou un smartphone serait capable d’établir une telle connexion. C’est-à-dire si c’est techniquement possible.
Laisser une telle chose active en permanence, je l’exclurais à 100%, car même un smartphone ne tiendrait probablement pas 5 minutes. Et encore moins une smartwatch.
Et en plus, cela devrait se faire en collaboration avec une entreprise dont les satellites fonctionnent à 1400 km d’altitude / de distance.